Chef de l'Etat Le président visite du nouveau diocèse d'Ebebiyin Le chef d'État profite toujours de son séjour à Mongomo pour visiter les nombreux travaux que l'État entreprend dans la région continentale. Cette fois, il est allé dans la province de Kie-Ntem, où le nouveau bâtiment du diocèse d'Ebebiyin est construit.

23/12/2013

La juridiction de la province de Kie-Ntem a reçu ce samedi la visite du président de la République S. E. Obiang Nguema Mbasogo, suite aux visites d'inspection qu’il effectue dans les différents travaux d'infrastructures que le gouvernement réalise dans tout le pays. Ces visites ont commencé dans la province de Wele-Nzas la semaine dernière.

Les tronçons de route qui unissent les villes d'Oyala, de Nzok Nzomo et d'Ebebiyin ont constitué la première étape de cette visite de reconnaissance. De nouveau, les responsables de l'entreprise du bâtiment ont détaillé au chef d'État toutes les informations sur les travaux réalisés.

Le président s'est également rendu dans la ville d'Ebebiyin pour connaître l'état des travaux de construction du bâtiment qui accueillera le siège administratif de son diocèse, dont l'inauguration est prévue pour le premier semestre de la prochaine année 2014. Ces travaux sont financés par le gouvernement de la République de Guinée équatoriale, dans le cadre des accords Église-État, ainsi que des excellentes relations du gouvernement équato-guinéen avec le Vatican.

Lors de sa visite dans les installations, l'évêque du diocèse d'Ebebiyin monseigneur Juan Matogo Oyana a donné toutes les informations détaillées sur la construction au plus haut mandataire équato-guinéen.

Lors de sa visite, le chef d'État était accompagné de la présidente de GEProyectos, Francisca Obiang Jiménez.

Texte : María Jesús Nsang Nguema.
Photos : Romualdo Ndong Ayingono.
(Équipe de la presse présidentielle)
Bureau d'information et de presse de Guinée équatoriale.

Avertissement : Toute reproduction totale ou partielle de cet article ou des images qui l’accompagnent doit toujours être faite en mentionnant sa source (Bureau d'information et de presse de Guinée équatoriale).