Chef de l'Etat Réunion du président avec les responsables des copropriétés de Bata Le chef d’État a donné une série de conseils et d’instructions aux représentants des conseils d’agglomération et des communautés de copropriétés de Bata, pour la parfaite organisation des matchs de la CAN 2012.

06/01/2012

Le rendez-vous, qui a eu lieu le 3 janvier au Palais des congrès et des conférences internationales de Ngoló, s’insère dans la période des préparatifs de la Coupe d’Afrique des Nations organisée conjointement par la Guinée équatoriale et la République du Gabon. Les matchs du groupe «A» seront disputés au stade Nkoantoma de Bata et l’inauguration se déroulera le 21 janvier prochain, lors d’une rencontre dont les protagonistes seront le Nzalang Nacional de Guinée équatoriale et la sélection nationale de Libye.

Dans ce contexte, S. E. Obiang Nguema Mbasogo a demandé à ce que l’environnement reste propre et que les habitants de Bata nettoient les terrains. «Il faut être civiques et se rappeler que nous sommes avant tout des citoyens et que nous devons cohabiter avec les autres», a signalé le chef d’État à ce sujet. La propreté et le nettoyage sont des facteurs fortement liés à la santé des personnes et c’est pour cela que le président a rappelé aux assistants qu’il vaut mieux prévenir que guérir: «Il ne suffit pas de guérir les personnes, mais il faut d’abord prévenir les maladies».

Pour ce faire, le chef d’État équato-guinéen a lancé une semaine de campagne agressive et de travail bénévole pour que toutes les entités locales mineures et tous les voisins de Bata interviennent dans ces tâches, sans attendre les instructions de la mairie. Pendant ce temps, le département des Travaux publics sera chargé de signaliser et de réviser tout problème sur les routes. Les services sanitaires et l’approvisionnement d’énergie seront également garantis et pour ce faire une révision des réseaux des lignes électriques de la ville a été nécessaire, comme le président l‘a également commenté.

Un autre aspect auquel S. E. Obiang Nguema Mbasogo a fait allusion a été celui de la sécurité et du contrôle des immigrants, pour garantir le bon développement de l’événement sportif continental. L’objectif, sur lequel il a insisté cette fois et tel qu’il l’a fait à d’autres occasions, est de «vendre l’image du pays, dans ce cas, celle de Bata, car Malabo a déjà reçu l’éloge et l’approbation du sommet de l’Union africaine».

- «Je souhaite que pour l’année 2020 la Guinée équatoriale soit un pays émergeant, mais, pour cela, l’application et la volonté des dirigeants du pays en association avec le peuple est nécessaire», a jugé le président en exercice de l’UA.

Texte: Benjamín Mangue Micha (Presse présidentielle).

Bureau d’information et de presse de Guinée équatoriale.