Nouvelles La plupart des citoyens équato-guinéens ont voté pour le projet du PDGE Le 17 novembre, le dépouillement du scrutin général des élections à la Chambre des députés, du sénat et des conseils municipaux a été lu. Le résultat a confirmé la victoire éclatante du PDGE, qui a obtenu tous les sièges au Sénat, 99 des 100 à la Chambre des députés et tous les sièges aux conseils municipaux, sauf un conseiller municipal à la mairie de Malabo du parti CI.

18/11/2017

L'événement a eu lieu au ministère de l'Intérieur et c'était le président du comité électoral national (JEN), Clemente Engonga Nguema Onguene, qui a lu tous les résultats obtenus lors des élections.

- « Une fois les procès-verbaux de référence, dûment signés par les membres des comités électoraux des districts des localités, par les membres des bureaux et par les scrutateurs désignés par les candidatures, aucune proteste ni réclamation n'est constatée sur la base de ce qui précède »,a déclaré le président du JEN.

Les électeurs au total dans le pays ont été 325 555, dont 273 502 ont exercé leur droit de vote. Les bulletins valables ont été 272 022, les bulletins nuls : 904, et les bulletins blancs : 576, ce qui révèle une participation de 84 % et une abstention de 16 %.

Le succès du PDGE a été incontestable : il a obtenu tous les sièges au Sénat, 99 des 100 sièges à la Chambre basse ; et tous les sièges aux mairies du pays seront gouvernés par le PDGE.

La coalition Juntos Podemos n'a obtenu aucune représentation, car le nombre de votes obtenus a été insuffisant pour obtenir le coefficient électoral nécessaire pour réussir à avoir une représentation. De son côté, le parti Citoyens pour l'innovation de la Guinée équatoriale a obtenu, à Malabo, un député à la Chambre des députés et un conseiller à la mairie de Malabo.

Lors de ses déclarations, Clemente Engonga Nguema Onguene a affirmé que toutes les candidatures (PDGE, Juntos Podemos et CI) ont participé activement dans tous les organes de l'administration électorale et de la campagne électorale sans contrainte. Il a également affirmé que leurs représentants ont dûment signé les procès-verbaux pertinents« donc, le comité électoral national respecte scrupuleusement la volonté souveraine du peuple de la Guinée équatoriale, exprimée de manière libre et secrète le 12 novembre 2017, fait publiquement la preuve du résultat du scrutin général des élections ».

Le comité électoral national a exprimé ses remerciements sincères au peuple de la Guinée équatoriale pour sa maturité politique dans tous les coins du pays et notamment la tranquillité, la paix et l'ordre dans tous les bureaux de vote.

Il a également remercié toutes les personnes physiques et juridiques qui ont collaboré de manière directe ou indirecte avec le comité électoral national pour assurer le devoir de veiller et de garantir la transparence, la pureté et l'objectivité du processus électoral, en plus de la supervision du déroulement du vote et du scrutin général des votes.

Le JEN a également souligné qu'il condamne énergiquement les actions violentes contre les autorités répressives, avec la saisie de trois fusils d'assaut et d'un pistolet, en plus de la destruction du véhicule officiel du délégué du gouvernement perpétrées par le parti politique Citoyens pour l'innovation dans le district d'Akonibe, lors de la campagne électorale.

Maintenant, lundi 20 novembre, le procès-verbal du scrutin général sera déposé à la Cour constitutionnel pour être validé et que les résultats définitifs soient proclamés.

Texte et photos : Javier Hernández (DGPWIGE)
Bureau d’information et de presse de Guinée équatoriale

Avertissement : Toute reproduction totale ou partielle de cet article ou des images qui l’accompagnent doit toujours être faite en mentionnant sa source (Bureau d'information et de presse de Guinée équatoriale).