Gouvernement Contribution de la Guinée équatoriale à la lutte globale contre le changement climatique Le ministère de l'Agriculture, des Forêts et de l'Environnement, conjointement avec l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), ont inauguré jeudi 7 février un événement institutionnel, dans l'Hôtel Anda China, sur la réaffirmation contre le changement climatique et la promotion d'un développement vert. De même, trois nouveaux projets ont été lancés.

08/02/2019

La cérémonie était présidée par le ministre de l'Agriculture, Nicolás Houtonji Acapo, avec la participation de nombreuses institutions, des experts et des représentants de la société civile qui collaborent.

La représentante de la FAO et le ministre de l'Agriculture ont prononcé leur discours en mettant l'accent sur le changement climatique et les avancements de notre pays pour atténuer ce phénomène.

De même, trois nouveaux projets ont été lancés : Soutien préparatoire pour la participation effective de la Guinée équatoriale au Fonds vert pour le climat (FVC) ; soutien préparatoire du FVC pour l'Autorité nationale désignée (AND) de la Guinée équatoriale dans les phases initiales du REDD+ ; et formulation du projet FMMA/GEF et promotion de la gestion forestière communautaire pour l'atténuation du changement climatique et le soutien aux moyens de vie en Guinée équatoriale.

Tous ces projets aspirent à influencer positivement sur le développement du pays en favorisant la réduction de la dépendance économique des combustibles fossiles et en promouvant un développement avec des faibles émissions et résistant au climat.

D'autres activités réalisées pendant la journée comprennent les résultats obtenus du projet PNI REDDO et les processus prévus en 2019, en plus des présentations des différents groupes assignés.

Texte et photos : Sarilusi Tarifa King (DPGWIGE)
Bureau d’information et de presse de Guinée équatoriale

Avertissement : Toute reproduction totale ou partielle de cet article ou des images qui l’accompagnent doit toujours être faite en mentionnant sa source (Bureau d'information et de presse de Guinée équatoriale).