Chef de l'Etat Déclarations du président sur son séjour à Paris Le couple présidentiel se trouvait dans la capitale de France la nuit du vendredi 13 novembre, lors des attentats sanglants qui ont ébranlé le monde. À son retour à Malabo, S. E. Obiang Nguema Mbasogo a raconté son expérience à la presse, en insistant sur la nécessité d’être vigilants pour éviter ces situations en Guinée équatoriale.

18/11/2015

Accompagné de la Première dame du pays, le président de la République s’est rendu à Paris, vendredi 13 novembre, pour présider la remise des prix aux gagnants de la IIIe édition du prix UNESCO-Guinée équatoriale pour la recherche en sciences de la vie, qui était prévue samedi 14 novembre dernier, mais qui a été suspendue suite aux attaques terroristes qui ont eu lieu dans la capitale française.

Mardi 17 novembre, de retour à Malabo, S. E. Obiang Nguema Mbasogo et son épouse, Constancia Mangue de Obiang, ont été reçus par les membres du gouvernement, les autorités des organes constitutionnels, madame la Maire de Malabo, le gouverneur de Bioko Nord et d’autres personnalités, lors d’une cérémonie dirigée par le vice-président de la République chargé des Affaires présidentielles, Ignacio Milam Tang.

Quelques minutes plus tard, le chef d’État s’est réuni avec la presse, pour exprimer son opinion sur les attentats de Paris. Obiang Nguema Mbasogo a d’abord invité les institutions nationales à rester vigilantes et à éviter des situations pouvant déstabiliser la paix et la tranquillité du pays.

- « Nous sommes arrivés en France vendredi 13 novembre, pour présider la cérémonie de remise des prix UNESCO-Guinée équatoriale, qui avaient été accordés aux trois scientifiques élus cette année : un Indien, un Brésilien et un Sénégalais. Lorsque nous sommes arrivés dans la ville, nous avons eu connaissance des attaques. C’est-à-dire, pendant que nous étions en vol, les terroristes avaient s’étaient emparé de plusieurs lieux de la ville et ont commencé à attaquer. Étant donné ces faits, nous n’avons pas pu rentrer, le corps de sécurité a du nous escorter comme s’il s’agissait d’une évacuation. Nous avons pris un chemin sûr pour éviter les lieux où les attaques se produisaient, jusqu’à ce que nous sommes arrivés dans l’hôtel. Là-bas, nous avons reçu plus d’informations sur les faits », a déclaré le président équato-guinéen aux journalistes.

- « Samedi 14 novembre, date réservée pour la remise des prix, la directrice générale de l’UNESCO et moi, nous avons décidé de suspendre la cérémonie, car le gouvernement français a instauré un couvre-feu et, dans cette situation, nous ne pouvions pas organiser une cérémonie importante à laquelle participerait beaucoup de personnes », a continué en disant S. E. Obiang Nguema Mbasogo.

Pour cela, la remise des prix a été reportée à une autre date qui n’a pas encore été précisé par le dirigeant équato-guinéen.

Concernant les faits qui se sont produits en France, le chef d’État a déclaré que son gouvernement a envoyé un message de condoléances au gouvernement et au peuple français pour les pertes humaines. Il a également insisté sur le fait que le peuple de la Guinée équatoriale doit être en alerte, parce que ce qui s’est produit en France peut se produire dans n’importe quel autre pays. De fait, des attaques terroristes importantes ont déjà lieu dans des pays africains voisins, car ces attentats font partie de la politique des terroristes pour déstabiliser les États et la Guinée équatoriale n’est pas exclue : « Nous ne sommes pas exclus de ces plans-là, c’est pour cela que je ne peux pas que demander aussi bien le gouvernement que les organes constitutionnels, les forces de maintien de l’ordre et le peuple en général d’être vigilants et d’aider à éviter n’importe quel genre de situation comme celle que vit le peuple français », a signalé S. E. Obiang Nguema Mbasogo.

Texte : María Jesús Nsang Nguema
(Equipe de la presse présidentielle)
Bureau d’information et de presse de Guinée équatoriale.

Avertissement : Toute reproduction totale ou partielle de cet article ou des images qui l’accompagnent doit toujours être faite en mentionnant sa source (Bureau d'information et de presse de Guinée équatoriale). 

Le président de la République, S. E. Obiang Nguema Mbasogo.

Dernières actualités

Le président a envoyé ses condoléances pour le décès du procureur général de l'État espagnolLa Cour constitutionnelle a proclamé les résultats définitifs des élections du 12 novembreLe ministre des Finances a assisté à la réunion du groupe consultatif de la République de Guinée ConakryLe PDGE se prépare pour célébrer sa victoire aux électionsJournée du cinéma cubain au Centre culturel d'Espagne à MalaboDon de l'ambassade de Chine à l'Association de tennis de tableLa plupart des citoyens équato-guinéens ont voté pour le projet du PDGEL'ambassadeur au Maroc a présenté ses lettres de créance au président de la MauritanieLe magazine Forbes Africa réalisera un reportage consacré à la Guinée équatorialeLe Premier ministre a exercé son droit de vote, dans le district de DjiblohoDéclarations du président de la RépubliqueLe peuple de la Guinée équatoriale a exercé son droit de voteLa Première dame a reçu un prix de l'Université catholique de MurcieObama Asue a clôturé la campagne électorale du PDGE à DjiblohoLe Premier ministre a inauguré la rénovation de l'Institut Modesto Gené RoigFélicitations du chef d'ÉtatClôture de la campagne électorale du PDGE à MalaboLa Première dame a financé les frais médicaux de deux infirmièresRéunion du ministre de l'Éducation avec les étudiants de MalaboAfrica Media a interviewé le président de la RépubliqueSalon internationale de l'importation de Chine, à ShanghaiInterview au magistrat juge du tribunal de première instance Nº 2 de MalaboLa Guinée équatoriale est déjà devenue membre du conseil exécutif de l'UNESCOArrêté portant cessation du troisième secrétaire de l'ambassade en ÉthiopieArrêté portant nomination de M. Ildefonso Ondo NchamaDécret de cessation du directeur général adjoint de Protocole de la Première dameAudience du chef d'État avec l'envoyé allemand du Conseil de sécuritéRéception du Premier ministre, en ÉgypteMeeting de la deuxième vice-présidente du PDGERencontres diplomatiques du ministre des Affaires étrangèresArrêté ministériel portant interdiction des agglomérations gênant l'accès aux bureaux de voteArrêté ministériel portant clôture des établissements de vente d'alcoolArrêté ministériel portant interdiction de la circulation des véhicules motorisés lors des élections du 12 novembreCommuniqué sur la participation du ministre de l'Économie au Forum des initiatives d'investissement pour l'avenirLe leader d'ADP condamne l'agression des militants de CISession de travail au ministère de la Culture et de la Promotion de l'artisanatAllocution d'Obama Asue lors du Forum mondial des jeunesCrisantos Obama a assisté au colloque sur l'enseignement supérieur professionnel et l'emploiFin de la première phase de la campagne politique du PDGE, dans le district de LubaRéunion du ministre des Affaires étrangères et des responsables du département d'État des États-UnisVoir plus d’actualités | Recherche | M’inscrire aux actualités M’inscrire