Nouvelles Le conseiller du Bureau économique et commercial d'Espagne en Guinée équatoriale conclut sa mission Sergio Pérez Saiz, conseiller du Bureau économique et commercial d'Espagne en Guinée équatoriale, a été récompensé par les Chambres de commerce équato-guinéennes en reconnaissance de son mérite et de sa bonne gestion. L'ambassadeur d'Espagne en Guinée équatoriale, Manuel Gómez-Acebo, a également assisté à l'événement.

23/02/2012

- « L'installation d'un nombre considérable d'entreprises espagnoles en Guinée équatoriale a été dû à la bonne gestion du Bureau économique et commercial d'Espagne à Malabo », a indiqué le président de la Chambre de commerce de Bioko, Gregorio Boho Camo, qui a signalé que « cette récompense à Sergio Pérez est due à son brillant travail pendant son séjour dans notre pays ».

Au nom du président de la République et des fonctionnaires des Chambres de commerce nationales, Boho Camo a remis le prix au conseiller du Bureau économique et commercial d'Espagne en Guinée équatoriale, au siège de la Chambre de commerce de Bioko.

- « C'est une grande satisfaction pour moi et un jour heureux ; je pars en avion, mais cela ne signifie pas que je pars comme ami », a rappelé Sergio Pérez en réponse aux félicitations reçues pour sa trajectoire.  

Lors de son discours, il a signalé que l'objectif de sa mission dans notre pays était de favoriser les relations bilatérales économiques et commerciales entre la Guinée équatoriale et l'Espagne et que le bureau servait de moteur par rapport au reste de l'Afrique centrale : « Je suis fier du travail du Bureau économique et commercial, parce que les exportations ont été doublées, de même que le nombre d'entreprises qui se sont installées ».

Enfin, il a qualifié la Guinée équatoriale comme étant un pays ami et frère pour l'Espagne ; il a conclu en remerciant le travail de toute son équipe et en félicitant l'actuel ambassadeur d'Espagne dans notre pays, Manuel Gómez-Acebo et son prédécesseur pour leur soutien et leur grande qualité humaine.

Texte et photos : Clemente Ela Ondo Onguene.

Bureau d’information et de presse de Guinée équatoriale (D. G. Base Internet).

Dernières actualités

Début des vols de Ceiba Intercontinental à Ndjamena · Dimanche 29 mars dernier, la compagnie aérienne Ceiba Intercontinental a offert un nouvel itinéraire à destination de Ndjamena. La délégation équato-guinéenne, qui a voyagé dans la capitale tchadienne pour réaliser les démarches pertinentes, était dirigée par le ministre délégué de l’Aviation civile, Fausto Abeso Fuma. D’après cette compagnie, les vols seront opérés deux fois par semaine (mardi et dimanche) entre Malabo-Douala-Ndjamena et vice-versa.Le couple présidentiel assiste à la célébration du dimanche des Rameaux· Le couple présidentiel, S. E. Obiang Nguema Mbasogo et son épouse, la Première dame du pays, Constancia Mangue de Obiang – qui sont à l’intérieur de la partie continentale du pays depuis le week-end dernier – ont consacré la journée du 29 mars, dimanche des Rameaux, à partager les saints offices célébrés par le révérend curé Leopoldo Santos Ndong, dans la l’Église paroissiale de Saint-Jacques d’Akoakam-Esangui, localité qui a vu naître le chef d’État équato-guinéen.Le Sénat étudie le décret de loi relatif aux taxes des péages· Lundi 30 mars, la commission des Finances, de l’Économie, du Commerce et de la Planification du Sénat, dirigée par son deuxième vice-président, Atanasio Ela Ntugu Nsa, a commencé la deuxième lecture du projet de loi du budget rectificatif de l’exercice économique 2015 et du décret-loi numéro 1/2015 du 9 janvier, modifiant un article de la Loi numéro 4/2014 concernant les taxes de l’entreprise des péages et de l’entretien des routes.Dialogue transcendantal entre le gouvernement et les ambassadeurs· Lors de la première journée de la VIe conférence des missions diplomatiques, qui a lieu au ministère des Affaires étrangères, les ministres qui ont participé aux conférences et les diplomates équato-guinéens ont échangé des informations et des opinions intéressantes. Les ministres de l’Information et des Mines ont participé à ce dialogue, entre autres.Voir plus d’actualités | Recherche | M’inscrire aux actualités M’inscrire